Les différents types de prothèses dentaires

Vous avez une ou plusieurs dents qui ont été endommagées ou mutilées suite à un accident, une carie ou un traitement de canal. Forcément, vous voulez réparer ce défaut afin d’avoir une dentition complète, un beau sourire, et empêcher vos autres dents de bouger. Pour ce faire, vous devrez utiliser une prothèse.

Les prothèses sont courantes dans le monde dentaire, mais il en existe un grand nombre, et il faut bien connaître le sujet pour faire le bon choix. L’objectif principal de cet article est d’expliquer quel est cet objectif. Regardez tout ce qu’il y a à savoir sur les prothèses dentaires en tant que groupe.

Les prothèses dentaires fixes

Comme son nom l’indique, les prothèses fixes sont implantées de façon permanente dans la bouche.

Les céramo-métalliques

Une alternative courante et simple. Un alliage métallique sert de base à cette squelette en céramique récupérée. Le métal a l’avantage d’être à la fois durable et peu coûteux. Le travail du dentiste consiste à façonner la dent existante afin de pouvoir y placer une couronne pour fixer la prothèse.

La prothèse étant en métal, le seul matériau visible est la céramique. Il est possible de voir l’armature métallique autour des organes génitaux, bien qu’elle soit plutôt subtile. Le métal présente l’inconvénient de provoquer une réaction allergique. Si c’est votre cas, il est probable que vous réagissez mal au nickel et au chrome.

Les céramiques

Les dentistes utilisent de plus en plus les prothèses tout-céramique, qui font partie des options les plus coûteuses. Comme les prothèses céramo-métalliques, elles fonctionnent comme prévu, mais sans les inconvénients du métal. Parce qu’elle est la plus proche de la dent, la céramique est le meilleur matériau à utiliser pour la prothèse. En fait, la transmission de la lumière ressemble à celle de l’émail des dents naturelles.

L’inlay-onlay

Après avoir retiré une dent infectée par une carie, ou si la dent est trop abîmée, on a souvent recours à l’inlay pour préserver la fonction masticatoire de la dent. L’inlay-onlay est fabriqué sur mesure par un professionnel de l’art dentaire à partir des empreintes fournies par votre dentiste.

L’inlay permet de restaurer la partie interne de la dent, tandis que l’onlay recouvre la partie externe de la dent qui a été endommagée. L’inlay-onlay peut être fabriqué en matériaux composites (y compris en métal) ou simplement en céramique.

N’oubliez pas que le métal est plus poreux que la céramique, ce qui le rend moins durable. Bien que nous souhaitions utiliser uniquement de la céramique, le coût de cette opération est beaucoup plus élevé.

Maryland Bridge

S’il vous manque une dent, le Maryland Bridge est une excellente option. Il s’agit d’une prothèse fixe qui s’appuie sur les dents voisines de la dent endommagée/manquante comme piliers. Chacune des dents des piliers sera dotée d’un inlay-onlay par le dentiste.

Cette méthode est utilisée car elle est moins invasive et ne nécessite pas le redimensionnement des dents voisines. Le Maryland est également très esthétique, peu de traces de sa construction étant visibles.

A lire aussi : grossesse : mettre toutes les chances de son côté

Les implants dentaires

L’implant est une procédure dentaire qui peut être utilisée dans toutes les situations où une dent a été endommagée ou manquante. Pourquoi existe-t-il d’autres approches ? Parce que l’implant n’est pas toujours la meilleure option, et ce pour deux raisons :

Les prothèses dentaires amovibles

Le terme « prothèses dentaires repositionnables » désigne les prothèses qui servent de substitut à vos dents naturelles. Pour bien les comprendre, il est important de faire la distinction entre celles qui sont totalement immobiles et celles qui ne le sont que partiellement.

Les prothèses complètement amovibles

Pour ceux qui n’ont plus de dents vivantes, c’est l’option recommandée. Elle vient remplacer vos dents naturelles et vos gencives sous une forme qui vous permet de la retirer de votre bouche pour des raisons de confort ou d’entretien.

Les prothèses dentaires sont fabriquées à partir d’une résine, acrylique ou porcelaine, par un spécialiste, sur la base des empreintes réalisées par le dentiste. Si la prothèse supérieure est fixée au menton par capillarité, la prothèse inférieure doit être soutenue soit par un collier dentaire, soit par la pose de deux implants augmentés d’une barre.

L’utilisation d’une prothèse amovible a l’avantage d’accélérer le processus de guérison puisque le dentiste n’a pas à consacrer autant de temps au processus de cicatrisation. Les implants sont plus coûteux qu’une dentition simple. Les préoccupations des dentistes sont plus étroitement liées au processus d’adaptation.

Les prothèses partiellement amovibles

Si vous avez encore des dents fonctionnelles, une prothèse partielle amovible est une meilleure option qu’une prothèse complète. Elle est constituée de stellites, des crochets métalliques qui se posent sur le reste de vos dents pour maintenir en place la prothèse en plastique qui imite les dents manquantes et le gencive associé.

Elle s’adapte naturellement à vos dents. Outre le fait de devoir se rhabiller après chaque repas, on lui reproche aussi de ne pas pouvoir cacher les crochets métalliques à la vue. Cependant, il s’agit d’une solution beaucoup plus pratique qu’une hypothèse prédéterminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.